Sous le signe de 'l’entre deux' : anthropologie du théâtre amérindien au Mexique

Dublin Core

Titre

Sous le signe de 'l’entre deux' : anthropologie du théâtre amérindien au Mexique

Sujet

Amerique / Amerindiens (groupes ethniques) / Anthropologie / Mexique / Rituel / Théâtre / Théâtre indigène / Thèse de doctorat

Description

Thèse doctorale soutenue le 07/07/2003. Mention Très honorable, avec félicitations à l’unanimité.
Résumé: L'intérêt d'étudier le théâtre que réalisent les Amérindiens de la République mexicaine résulte moins de son caractère quantitatif que des qualités qu'il présente. Il ne faut pas s'attendre à avoir affaire à un mouvement massif pour juger de son intérêt. Il est d'autant plus important qu'à l'époque actuelle on vit une dispute pour la construction de l'identité ethnique. En fait, les Amérindiens sont en train de participer activement à cette polémique. Le théâtre est devenu un moyen privilégié pour exprimer les différents aspects de cette construction. Pour accéder à une compréhension correcte de la complexité esthétique, sociale et anthropologique du théâtre amérindien, il est nécessaire de dépasser cette tendance à la valorisation que présentent la plupart des études qui lui ont été consacrées. Il faut adopter une perspective qui prenne en compte ce qu'il y a en lui de spécifique et d'étrange, de local et de global, de similaire et de différent, c'est-à-dire un regard qui ne se porte pas uniquement sur l'un des pôles de la comparaison entre théâtre amérindien et culture de l'observateur, en faisant de celle-ci l'étalon de mesure. Il faut envisager ces deux pôles simultanément. La connaissance de ce type du théâtre révèle également au moins trois problématiques : celle de la définition de l'ethnicité, celle de la relation entre théâtre et rituel et celle de la distinction et de la relation entre les niveaux de la forme, du sens et de la fonction. La théorie de l'ethnicité développée par Frederik Barth, le rituel comme partie d'une trame conceptuelle dans la théorie anthropologique et la distinction analytique que propose l'ethnoscénologie entre théâtre et rituel comme faisant partie du performatif en général, constituent des clés pour atteindre l'objectif de cette thèse : mieux comprendre la pratique du théâtre en milieu indien.

Créateur

 Araiza Hernandez, Elizabeth

Source

http://catalogue.bu.univ-paris8.fr/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=357495

Éditeur

Université Paris VIII, Saint Denis, France.

Date

2003.

Contributeur

Pradier, Jean-Marie (Directeur de thèse)

Droits

Elizabeth Araiza Hernández

Format

1 vol. (657 f.) ; 30 cm.

Langue

FR

Type

Texte imprimé.

Identifiant

Numéro national de thèse: 2003PA083647.
Cotes à la BU PARIS 8: TH3271 et TH3271BIS (2 exemplaires).

Couverture

Terrain exploré: Mexique (19° 03′ N, 99° 22′ O)
Lieu de soutenance: Université Paris VIII (48°54′00″N 2°29′00″E)

Géolocalisation